14/07/2015

[LUAB] Marché des créateurs des Virevoltés


Début juillet avait lieu la 25ème édition du Festival des Arts de Rue Les Virevoltés. Depuis que je vis dans le coin c'est un rendez-vous incontournable et cette année je me réjouissais de pouvoir y aller avec les enfants. Je ne me doutais pas que cet événement serait aussi le déclic qui me ferait reprendre mon activité ! Lorsque je cherchais un boulot, il y a un an, pour me sortir de mon quotidien qui me rendait folle (couture à la maison / bébés qui pleurent) j'ai eu la chance de croiser Charlotte. Charlotte c'est une fée j'en suis sûre, c'est quelqu'un de toujours souriant, d'extrêmement généreux et bienveillant. Elle m'avait fait part d'une offre d'emploi très alléchante. J'ai postulé. J'ai été prise ! J'y suis restée 8 mois, le temps que durait le contrat. Et ça m'a fait un bien fou ! Quand l'envie (et le besoin) de coudre m'a repris, j'ai encore eu la chance de croiser Charlotte sur mon chemin. Elle m'a proposé d'exposer lors du marché des créateurs des Virevoltés qui avait lieu un mois plus tard. J'ai hésité. J'ai eu un peu peur. Puis j'ai dis oui ! Parce qu'au fond de moi je ressentais à nouveau cette excitation et cette passion qui m'anime depuis si longtemps !

Pour moi ce marché c'était très symbolique. C'était un clin d'oeil à mes plus belles années à Paris, celles où on était toujours ensemble avec les copines à organiser des expo-ventes, à rigoler, à partager ! Et c'était aussi le symbole de ma vie rêvée. Parce que j'ai cru que me fondre dans la masse m'aiderait (ça a été le cas quelques mois) mais dans le fond je m'y ennuie vite. Je me suis rendue compte que j'avais eu envie de tout plaquer parce que j'étais épuisée. J'avais deux enfants en très bas-âges dont l'une était avec moi la journée. Avec ma première j'ai pu mêler couture et maternage mais avec la seconde c'était impossible. Je ne pouvais pas faire une couture sans qu'elle pleure pour que je la prenne dans mes bras. C'était devenu trop dur et trop stressant ! J'avais besoin d'une pause, besoin d'un boulot simple et rassurant. Etre à son compte c'est extraordinaire mais c'est extrêmement dur ! Pour se faire il faut une patate d'enfer et un mental d'acier.

Le fait d'exposer à Vire me plaisait beaucoup. C'est un peu la ville la plus proche de chez moi, là où je vais faire des emplettes, là où j'ai travaillé pendant 8 mois, là où j'ai rencontré beaucoup de monde, là où j'ai aidé pas mal de gens. Puis les Virevoltés quoi ! Pour moi c'est quelque chose de magique ! C'est le moment de revoir plein de copains et je suis tellement admirative de tout le boulot accompli par les bénévoles et le président de l'asso. Et je dois bien l'avouer, même si j'aimerais être cuisinière, fleuriste, danseuse, prof de fitness, éleveuse de chèvres, écrivain ou commerçante, j'aimerais aussi dans une autre vie être acrobate ! Je les regarde avec des yeux de gosses ! Mais je me dis qu'avec mon vertige ce serait un peu complexe, non ?! ... En tous cas je ne pouvais que dire oui ! Et j'ai adoré ! Là je peux le crier, L'usine à bulle est bien de retour !


En un mois j'ai essayé de réaliser un petit stock de modèles assez représentatif de la marque. Je n'ai pas eu le temps de faire de nouveaux patronages alors j'ai fais une petite sélection des modèles que j'aime particulièrement en choisissant de jolis tissus parmi le peu qu'il me restait.


J'ai du customiser toutes mes cartes de visite car l'adresse de mon ancien site n'est plus valide. J'aurais bien aimé reprendre le nom de domaine juste pour ne pas avoir à tout modifier mais un gars l'a racheté avant moi et me demande de l'argent pour me le céder. Il ira juste se faire f... 


Mes photos sont assez sombres, il faisait pourtant très beau mais à force de papoter je n'ai pas vu le temps passer et je n'ai penser à en prendre qu'au moment où la nuit tombait. Je suis restée une seule journée car mon devoir de mère m'appelait auprès de mes fillettes le dimanche et je ne peux que remercier Laura, organisatrice du marché, créatrice de meubles et d'objets en carton d'avoir veillé sur mon stand le dernier jour. Elle a d'ailleurs une sublime boutique de déco en plein centre de Vire que je vous conseille de venir visiter si vous passer dans le coin !


Je suis en train de mettre en ligne ma nouvelle boutique. Je trouve cette interface bien plus simple et efficace. C'est facile d'accès (pour vous) et de mise à jour (pour moi) comparé à Dawanda (mon ancienne boutique). Il n'y a plus toutes ces fioritures qui faisaient ramer le site. D'ailleurs désormais le client n'a plus l'obligation de se créer un compte. Petite nouveauté, vous pouvez choisir vos frais de port ! Et pour ne rien vous cacher la grande majorité de mes clientes venaient sur Dawanda car je les y envoyais. Donc je n'ai plus envie de payer des commissions alors que je fais ma propre communication comme une grande !

6 commentaires:

  1. Bonjour,
    Je suis ravie de ton retour et je suis enchantée de voir que tu rêves aussi de nombreux autres métiers. Je pensais être la seule à ne pas réussir à me fixer. Il y a tellement de choses intéressantes.
    J'imagine que tu as plein de projets dans la tête.
    Je file voir ta boutique pour tes créations mais aussi pour cette histoire d'indépendance.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message Evelyne. J'ai plein de projets en effet. Mon but étant de ne pas (trop) me fixer de limite. J'ai vraiment envie de m'amuser !

      Supprimer
  2. Je suis contente de te voir retourner à ta machine avec plaisir. Je pense qu'il arrive toujours un moment d'overdose, il faut prendre un peu de temps et y revenir par plaisir et non obligation.
    Et les années Vente Privées, j'y pense parfois avec nostalgie. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un an de pause c'est ce qu'il m'aura fallu pour prendre énormément de recul, pour voir ce qui m'entoure sans me focaliser tout le temps sur moi. ça fait tellement de bien. J'espère que la suite sera positive !

      Supprimer
  3. Avec le talent que tu as, je suis bien contente de voir que tu retrouves le plaisir de coudre !
    Ravie de te revoir dans le monde de la couture et de revoir tes belles créations !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Hélène, j'espère que tu vas bien (ainsi que ta mère, ma sage-femme préférée ;-) )
      Merci pour ton message, ça me fait plaisir et vos gentils mots en général me boostent !!

      Supprimer