17/05/2016

Urban jungle Bloggers #4


Ce mois-ci je participe encore au thème d' Urban Jungle Bloggers qui est Planty Appétit. Il s'agit de montrer nos ... "planty table setting". Je cherche à traduire mais parfois l'anglais parle mieux de lui-même. Il s'agit d'un dressage de table avec des plantes. C'est moins joli dit comme ça. Ou d'une déco de table végétale.  Là ça sonne mieux.

Encore une fois je ne suis pas tout à fait dans le coeur du thème mais j'en ai profité pour mélanger la nourriture, le végétale (qui se mange) et mes plantes / fleurs. Ici vous verrez un bout de ma cuisine, une petite récolte du jardin, des tests culinaires et des extraits de nos repas. Le tout photographié avec une attention particulière tant j'adore le set design et le stylisme culinaire.


J'avais envie de ces suspensions depuis si longtemps mais les faire me paraissait insurmontable. Parfois on focalise sur un truc, on le rêve mais on se dit qu'on n'a pas le temps, pas le matériel... Puis un jour tout se décoince et on le fait en une heure et finalement on se dit que ce n'était vraiment pas difficile. Je suis contente maintenant mon cerveau peut se focaliser sur une autre idée insurmontable (peindre mon escalier).
Ici j'ai donc réalisé mes suspensions en suivant mon propre tutoriel (oui oui j'ai du aller le rechercher car j'avais oublié la technique) de suspensions de pots de yaourt recyclés. J'ai coupé une tige de bambou dans le jardin, j'ai créé des crochets à la pince avec des morceaux de fils métalliques récupérés... et j'ai installé ma jungle pour habiller ma hotte.


J'ai cuisiné japonais. Je suis tellement dingue de cette nourriture mais j'ai perdu l'habitude d'en cuisiner ces dernières années. Là j'ai adoré m'y remettre et surtout la manger ! Il s'agit de makis à l'avocat et de sashimis saumon. Avec ça j'ai cuisiné du choux blanc à la japonaise dont on est méga fan, même au quotidien (c'est un choux mariné dans du vinaigre de riz / huile de sésame / sucre / sel)


J'ai découvert les légumes lacto-fermentés lors de mes semaines de jeûnes il y a quelques années et j'ai adoré ! Seulement en magasin bio... c'est super cher. Puis ma super maman qui a toujours les bonnes idées (l'amour du Do It Yourself me vient indéniablement d'elle) m'a dit ce week-end qu'elle les faisait elle-même. J'ai sauté sur un bocal, j'ai coupé un morceau de concombre, j'ai mis de l'eau de source et du sel puis ... depuis j'attends. Il faut les laisser 1 mois minimum et ensuite ça peut se conserver très longtemps ! Ici je voulais tester avec un petit échantillon. Si le résultat me plaît je sens qu'il va y avoir un max de bocaux dans mes placards.


On a récolté les premiers radis de l'année. Mes petites font la pose et je craque de voir ces petites mains se rejoindre. Je voulais deux enfants très rapprochés dans l'espoir qu'ils soient très complices alors chaque petit moment comme ça me rempli de joie ! 
Un petit déj très tendance sur Instagram. Je trouve ça un peu ridicule dans le fond de prendre ses repas en photo ou même ses pieds (une autre tendance) mais quand la photo est jolie ça passe, non ?! En fait je trouve ça nul et en même temps j'adore voir des photos de bouffe, ça m'inspire. Si vous cherchez l'inspiration vous aussi, ici il y a :  du fromage blanc, une banane, des fraises, des figues, des raisins secs, de la noix de coco râpée, des amandes effilées, des baies de goji et des graines de tournesol.


La première fois que j'ai vu un gâteau à l'ananas c'était dans un épisode de Desperate Housewives il y a quelques années. ça m'avait vraiment donné envie ! J'ai vite testé le retourné aux poires mais à chaque fois que j'achetais de l'ananas je préférais le manger grillé à la poêle puis mélangé à de la crème liquide bien poivrée, sur du riz ! La semaine dernière j'ai eu envie d'enfin tester ce fantasme (!!). Il faut que je peaufine ma recette pour vous la partager. Je testerai la prochaine fois de faire rôtir les tranches d'ananas avec du beurre pour les attendrir et leur donner un ptit goût en plus.



Cette fois encore c'est ma mère qui m'a inspiré cette recette (la fête des mères approche, ma mère m'inspire) car elle me parlait de son souvenir d'enfance des "gnocchis" fait-maison avec de la semoule de blé dur. Moi je me souviens de ma grand-mère qui faisait ses pâtes fraîches elle-même en grande quantité, je me souviens des moules à raviolis, de la machine à pâte (que j'ai dans mes cartons d'ailleurs) ... Mais je n'ai jamais eu l'occasion de faire des gnocchis. Un jour je testerai avec de la pomme de terre mais ici je voulais tester avec la semoule. Je me suis servie de cette recette et c'est très facile à faire. La cuisson ne me convient pas par contre, il faut les laisser plus de 30 minutes selon moi... Je testerai à nouveau en les faisant plus petits et plus fins. C'était quand même bon et gratifiant, comme toujours, de se dire : "c'est moi qui l'ai fait !"



***

Suivez moi sur les réseaux sociaux ! 
Facebook Instagram Twitter Hellocoton Pinterest

3 commentaires:

  1. comme toujours, chacune de tes photos est un monde d'inspiration à elle seule ... je les verrais bien en cartes postales ...
    Les buddha bowls (allez, je le fais en anglais, c'est pour le "fun" même si ce n'est pas exactement ça ici, haha !!), ça me fait rire aussi car je fais ça depuis toujours (surtout des uniqument sucrés) au gouter pour mes gamins !! Mais c'est vrai que c'est photogénique ! et si ça donne le gout de manger sain (au lieu des merdouilles pleines de E123 ou je ne sais quoi) c'est déjà ça de gagné !

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement quand les photos des plats sont jolies, ça passe ! Et tes photos sont magnifiques ! Ça donne faim ... Surtout quand je vois ces makis et ces beaux gnocchis, deux choses dont je raffole !

    RépondreSupprimer
  3. Yes moi aussi j'adore tes instants partagé et ce que tu proposes a manger hummmm il faut aussi que je me remette aux sushis :-) Mélanie g.

    RépondreSupprimer