Manteau OPIUM Deer and Doe




Ces dernières semaines j'ai cousu en secret un joli projet ! J'ai eu la chance de recevoir un patron de la nouvelle collection de Deer and Doe en avant-première pour faire partie des revieweuses. Camille m'a proposé de coudre LA pièce de leur nouvelle collection, leur premier manteau. Je suis hyper heureuse de vous présenter ma version d'OPIUM !





Quand j'ai reçu les photos d'Opium j'ai tout de suite craqué sur le détail des poches. Il s'agit d'un passepoil original qui rappelle l'origami. Ensuite mon œil s'est dirigé vers l'ampleur du manteau. Sa forme trapèze m'évoquait les années 60. J'ai eu un peu peur car bien que j'ai trouvé ça très mignon je me disais que ça n'allait pas flatter ma silhouette. J'ai aperçu la version ceinturée mais elle me plaisait moins car justement, c'était cette ampleur que je trouvais belle ! Puis mon œil a terminé sa balade sur le col. Je dois bien avouer que le col tailleur n'est pas ce que je préfère dans la mode. Je trouve ça esthétique et en coudre un parfait est un bon défi à relever mais ce n'est pas mon style du tout. Je ne me voyais pas porter un manteau avec ce genre de col. J'aurais eu l'impression de me perdre. Je ne sais pas si vous voyez l'idée. ça m'évoque peut-être un côté trop strict, je ne sais pas... Cela dit l'idée était de m'approprier le patron donc j'ai tout de suite pensé à transformer le col en capuche, sans faire trop de modifications compliquées.






Choix des matières :
Je voulais prendre un tissu lavable. J'avais très envie d'un manteau couleur moutarde mais j'ai eu peur de me lasser avec le temps. J'ai donc misé sur une valeur sûre, une couleur neutre crème
Je fais une fixette sur le velours côtelé depuis quelques années et à part pour mes filles (voir ici et ) je ne m'étais encore rien cousu dans cette matière. Quand j'ai vu ce velours à grosses côtes j'ai su que ce serait lui !


J'ai choisi une doublure assortie qui est incroyablement douce. Puis j'ai pris ce thermocollant et des pressions imitation bois que je trouve superbes !







Choix de la taille : 
Comme le manteau est très ample j'ai uniquement pris mes mesures au niveau du tour de poitrine et je me suis référée au tableau des tailles. Je correspondais à un 36. J'ai donc coupé cette taille et je me sens très bien dedans ! Je n'ai fait aucune modification de stature, je suis un peu plus petite mais je préférais que le manteau soit un peu plus long sur moi.




Un patron en PDF
J'ai donc imprimé, découpé et scotché le pdf. Cette étape m'a pris presque 2 heures ! Mon imprimante est lente certes, mais le patron est surtout très grand. Je vous conseille d'acheter le patron pochette pour un gain de temps ! Par contre l'avantage du PDF c'est qu'on peut choisir d'imprimer uniquement notre taille, et ça c'est très appréciable !




Découpe des matières
Le patron de la doublure est superposé au patron du tissu extérieur. Cela demande beaucoup d'attention pour ne pas se louper au moment de la découpe du tissu. Les lignes sont claires, mais il ne faut pas être tête en l'air (ou écouter un podcast en même temps...) Pour plus de simplicité je pense que la plupart des gens retracent le patron de la doublure sur un papier. De mon côté j'ai fait la fainéante, j'ai coupé le patron au moment de couper la doublure puis je l'ai re-scotché au moment de couper le tissu extérieur. J'avais la flemme de tout recopier après mes 2h d'impression-découpe-scotchage.

A ce moment là j'avoue que j'étais un peu en panique car j'ai compris que ce projet allait me prendre un temps fou ! Une fois mon tissu coupé il a fallu thermocoller des endroits clés : le bas du manteau et le bas des manches notamment... Là j'ai tout simplement dessiné le contour du bas des pièces sur le thermocollant puis j'ai calculé 5 cm pour créer mes bandes.

J'ai passé 1h30 sur l'étape de découpe pour info. A ce moment là j'avais donc déjà passé 3h30 sur ce projet . Ensuite ... j'ai arrêté de compter !






On passe à la couture
Est enfin venu le moment de coudre ! Mon moment préféré ! Dans la vie j'aime créer des patrons et coudre. Mais j'aime moins cette étape intermédiaire qui consiste à découper le tissu je dois bien l'avouer !

J'ai donc commencé par la poche et j'ai eu peur de me louper. Ma machine n'aime pas les grosses épaisseurs et pour le coup elle était gâtée ! Mais j'ai réussi ! Les explications sont claires et le montage très simple au final. Il faut juste prendre son temps.

La suite de la couture était facile ! Un moment de bonheur et de douceur (et d'écoute de podcasts).



La capuche 
Il a fallu patronner la capuche. J'adore ce moment où je couche sur papier une forme que j'ai en tête. 
Je n'ai pas utilisé les pièces "dessus de col" et "dessous de col" mais j'ai patronné une capuche à partir des mesures de l'encolure (en enlevant bien les marges de couture au préalable). Il m'a fallu faire 3 toiles pour trouver la forme quasi exacte à mon envie. En effet je patronne souvent des capuches mais là je devais partir d'une encolure assez serrée par rapport à ce que je fais habituellement. Je voulais une capuche avec une belle ampleur, qui tombe bien, mais qui soit évidemment parfaitement en harmonie avec l'encolure du manteau.
Je l'ai coupé en double dans mon velours à grosses côtes. J'ai cousu une capuche sur le tissu extérieur puis une autre sur la parementure. Puis j'ai tout assemblé en suivant les instructions.

Suite à vos nombreuses demandes sur les réseaux sociaux, et en accord avec Deer & Doe 


La doublure
Au moment de coudre la doublure sur le manteau j'ai eu quelques moments de doute. Pour la parmenture et les manches c'était bon, mais au moment de coudre le bas du manteau j'ai été un peu perdu.
Je n'avais pas cousu de doublure avec cette méthode traditionnelle depuis bien trop longtemps. Je n'arrivais pas à visualiser les dernières étapes et les schémas me paraissaient incompréhensibles. Mais une fois que ça a fait tilt tout me paraissait évident ! Si vous n'avez jamais cousu de doublure sur un manteau ou une veste de tailleur je pense que ça peut valoir le coup de chercher des vidéos explicatives. De mon côté j'ai vraiment bien compris en faisant et en manipulant le tissu. Et je vous promets que ce n'est pas si compliqué au final. Et quel résultat gratifiant ! C'est si joli, si propre, si bien fini ! Même moi qui couds toute la journée j'ai ressenti une fierté immense avec ce projet !




L'emplacement des pressions
J'ai modifié l'emplacement des pressions. J'ai cousu une première pression comme indiqué sur le patron, au bord de la parementure, par contre j'ai mis la seconde plus haut, vers l'encolure pour pouvoir fermer le manteau.




Au final, je suis ultra contente de ce manteau. L'ampleur du manteau due à sa forme trapèze ne me gène pas du tout, le tissu tombe super bien (il n'est pas aussi épais qu'un drap de laine). J'adore le détail des poches ! Les finitions sont incroyablement belles... J'ai passé beaucoup de temps sur ce projet mais je ne regrette pas du tout.

Le seul détail qui me chiffonne c'est le système de fermeture. Selon ma position on voit un peu mes pressions car elles sont très épaisses et soulèvent le tissu. Je les avais choisi exprès dans une jolie matière mais si c'était à refaire je me lancerais peut-être dans deux boutonnières... Au départ d'ailleurs j'avais prévu de mettre mes gros boutons en bois de 5 cm de diamètre juste pour la déco mais au final ça fait too much je trouve. J'aime le côté épuré du système de fermeture invisible. Donc pour le moment je laisse comme ça !









***

S'inscrire à la
***

Suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 




Share:

13 commentaires

  1. Merci très Jolimont manteau! Je sais pas si dois me risquer

    RépondreSupprimer
  2. Superbe réalisation et merci pour cette revue détaillée !! Le tissu a l'air chouette et ça rend bien avec ce manteau ! ( Et sinon j'ai enfin posté l'article de la jupe Ori sur mon blog). A bientôt !

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir,
    superbe manteau!! je pense craquer encore une fois sur cette collection ��
    est ce que tu as prévu de partager avec nous le patronage de ta capuche?
    merci et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  4. MA-GNI-FIQUE !!!! Le manteau était déjà beau en soi, mais tu as su te l'approprier superbement, il est magnifique ! Et quel boulot ! Quand j'aurai plus d'heures de couture dans les pattes (et plus de temps) j'espère pouvoir me faire un manteau aussi beau que le tien ! Tu m'as donné sacrément envie !

    RépondreSupprimer
  5. Ma version préférée de celles que j'ai vues pour l'instant ! J'adore la le côté épuré que tu lui a donné ! Bravo !!!

    RépondreSupprimer
  6. Trop beau. Et la capuche lui va très bien aussi

    RépondreSupprimer
  7. Magnifique, et la capuche l'embelli vraiment!
    Je serais hyper pour un petit tuto/patron!!
    En tout cas il me donne envie, je vais acheter le patron et espère pouvoir l'upgrader comme tu l'as fait!

    RépondreSupprimer
  8. Comme toi, j'aime beaucoup le manteau Opium, sa forme large en bas, mais je ne me vois pas le porter tel quel. Le col ouvert, assez classique, n'est pas mon style. En revanche, version col fermé, et en plus avec une capuche (depuis le temps que je veux un manteau avec capuche), j'adore ! Et là je me vois bien le porter au quotidien. Donc s'il y a des explications pour réaliser ta version, je suis preneuse et prête à me lancer dans une première réalisation de manteau.

    RépondreSupprimer
  9. Ta version est magnifique ! Le crème renforce le côté épuré du vêtement et la capuche lui donne une autre dimension, plus théâtrale. Très belle réalisation !

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour, je suis tombée raide dingue de ta version, le velours + la capuche, tout ce dont je rêve pour mon manteau. Peux tu me dire combien de tissu il a fallut pour la capuche, je vais passer commande de mon velours. Merci beaucoup et merci de nous faire profiter de tes conseils et tutos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Pascaline,
      Il m'a fallu 50 cm de plus pour la capuche (en voyant large). Mais je te conseille de dessiner ton gabarit en suivant le tuto pour déterminer tes besoins exactes car ça peut varier en fonction des tailles : https://lusineabulle.blogspot.com/2018/10/diy-capuche-hood-opium.html

      Supprimer
    2. Merci je vais commencer par le gabarit.

      Supprimer