Interview dans le magazine Couture



Il y a quelques semaines j'ai reçu un mail d'une journaliste qui me proposait une interview pour une future parution dans un magazine qui allait mettre en avant des idées de réalisations couture avec des chutes de tissus. J'ai bien évidemment accepté ! Trop d'honneur ! Un magazine ! Papier ! Un magazine en papier, un vrai, que tu peux feuilleter ! Et 4 pages en plus !

Le fait que le magazine soit consacré à l'utilisation des chutes a forcément touché ma corde sensible et je dois dire que je suis plus que fière d'être dans un magazine ayant ce thème.

Couture est un magazine que je ne connaissais pas. Il est publié par Oracom Editions, parmi d'autres magazines qui vous parleront peut-être un peu plus comme à moi : Mollie Makes, Happinez et Home magazine.

Je m'attendais à une batterie de questions envoyées par mail comme c'est souvent le cas mais la journaliste tenait à ce que nous ayons un vrai entretien. Ne pouvant pas me rendre à Paris j'ai donc répondu à ses questions par téléphone


Si vous ne me connaissez pas en vrai vous ne savez peut-être pas mais je suis quelqu'un de réservé. Et je n'adore pas tellement parler, et encore moins au téléphone. Mais une fois lancée j'y arrive, parce que j'ai grandi, parce que j'ai de plus en plus confiance en moi et parce que quand même, si quelqu'un prend le temps de me contacter c'est que ce que je raconte l'intéresse un minimum.

Dans la vie de tous les jours je ne raconte pas vraiment ce que je fais aux personnes autour de moi. Je suis assez discrète et secrète. Je dirais même que j'aime garder ce blog et les vêtements que je crée pour moi et pour ceux qui me suivent. Je n'ai pas de carte de visite sur moi par exemple et si on me demande ce que je fais je dis juste que je couds... sans trop de détails. J'ai cette impression que si je divulgue ma passion les gens vont pénétrer dans quelque chose d'intime... C'est étrange, hein ?!


Toujours est-il que cette interview a eu lieu et j'ai adoré y répondre, comme j'ai adoré faire ma 1ère télé (moment unique pour l'instant). Nous avons discuté 45 minutes quand même ! J'ai beaucoup parlé forcément, mais la journaliste a bien su rebondir et me guider. C'est tout un art, je me suis déjà essayé au journalisme et ça demande de l'expérience.


En société je peux être mal à l'aise dans mes relations sociales (avec certaines personnes plus que d'autres) mais si on me met sur une scène, sous les projecteurs ou face à une foule je me sens bien. En cherchant à comprendre cet étrange chose je me suis rendue compte que lorsque j'ai vécu ces situations de mise en avant j'y étais pour parler de quelque chose que je maîtrisais. Et à priori mon interlocuteur était intéressé par ce que je racontais. Puis on joue un peu un rôle dans ces moments là, je pense. On est LA passionnée de couture (pour cette interview ou mon passage télé) ou LA responsable des lieux (pour mon ancien boulot où j'ai du à maintes reprises m'afficher devant une foule en délire - comprendre : des ados bien mous qui gobent des mouches) ou LA comédienne ou LA danseuse (souvenir d'adolescence)... Cette responsabilité valorise et c'est plus facile de se mettre en avant. Et ce rôle qu'on joue nous distancie et c'est plus facile de se détacher de soi-même.


Pourquoi je vous raconte tout ça ? Je ne sais plus... Mais en tous cas je suis ravie de cette parution, c'est hyper grisant ! Ma pudeur me fait toujours hésiter à en parler autour de moi ... d'autant plus que lorsqu'on répond à une interview téléphonique on ne maîtrise pas forcément chaque mots énoncés. Si j'avais pu me relire j'aurais enlevé quelques trucs un peu personnel mais... allez on assume, on s'assume ! 

Et si le coeur vous en dit ce magazine est chez votre marchand de journaux ! En plus il y a d'autres interviews et bien évidemment des idées de projets couture pour utiliser ses chutes de tissus

Moi je file découvrir tous ces univers ... bien posée dans mon mini transat... parce que LE SOLEIL EST REVENU !!!!





Feuilleter une partie du magazine


***

S'abonner à ma


Voir mes




Suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 

Share:

5 commentaires

  1. Bravo à toi ! Tu le mérites car tu as vraiment un univers personnel !

    RépondreSupprimer
  2. Oh c'est chouette dis! J'avais loupé cet épisode, félicitations! Je me retrouve beaucoup dans la description que tu fais de toi-même, sauf que parler en public je ne sais toujours pas faire. En même temps la dernière fois c'était à la fac, en 2005!!! Ca me rappelle que je serai dans un magazine dans 3 jours, je suis un chouilla excitée!

    RépondreSupprimer