31/03/2017

Les jambes à l'air





A ne pas confondre avec cette série de photos les jambes en l'air

Allez je vous raconte l'histoire de cette jupe. 
Il était une fois l'ancêtre de la jupe Cyclolyse

A l'arrivée de l'automne 2016 Dame Laurianne voulu se coudre une jolie robe dans un voile de coton fleuri kaki/bleu qu'elle trouvait trop cool avec son style un-peu-hawaïen-mais-pas-trop-kitsch. 


Sa robe était ample mais resserrée à la taille avec un élastique pour rester seyante. Dame Laurianne était ravie de la partie haute de cette robe mais la partie passe n'était pas jolie. 


Le souci résidait au niveau de la taille ! Dame Laurianne avait décidé de mener bataille contre cette taille qui aurait pu être un détail pour les autres dames. Mais Dame Laurianne, en éternelle perfectionniste, ne voulu pas s'en arrêter là. Elle prit feuille blanche et crayon de papier pour croquer quelques idées afin de la perfectionner. 


Seulement, l'hiver arriva ... et Dame Laurianne remisa robes, jupes légères et petits hauts dans un endroit qu'on ne ré-ouvrirait que lorsqu'il serait temps pour les jambes du royaume de reprendre l'air. On appelait ce moment de l'année le Printemps ! (oui oui)


Puis récemment je me suis décidée à retravailler cette robe que, vous l'avez compris, j'avais mis de côté. J'ai retaillé puis ajouté une ceinture à la partie basse ... et la jupe Cyclolyse est née !

Le modèle m'a tellement plu que j'ai décidé de l'intégrer dans ma collection de Printemps comme vous avez pu la voir ici en coton bio bleu canard ou là en version plus marrante.

Malheureusement je n'ai plus de ce joli tissu... enfin que très peu. D'où cette tête ci-dessous !


Jupe Cyclolyse L'Usine à Bulle
Haut Cache cache (old collec)
Bague Met Silver (création artisanale)
Bottes Blowfish






*** 

Suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire