Gilet Opia - le patron




J'avais envie d'un gilet court en maille type sweat ultra facile à coudre avec un style officier simplifié pour le porter avec mes robes. Dans ma penderie j'ai une multitude de gilets longs mais je manque vraiment de gilets courts ! J'ai donc réfléchi et testé plusieurs formes pour trouver la plus simple et rapide à coudre pour les débutantes. Parce que oui, quand je me fais un vêtement maintenant je ne peux plus m'empêcher de penser au patron qu'il deviendra dans ma boutique ! D'une pierre deux coups ! Et j'adore cet exercice ! Je suis contente de vous présenter aujourd'hui le Gilet Opia !



Mais qui est-il ?


Le Gilet Opia est un gilet style officier simplifié. Il se coud dans une maille type sweat. C’est un gilet court, légèrement cintré sur les côtés dont la découpe à la taille laisse place à des basques légèrement évasées. Le bas du gilet forme une petite pointe sur les côtés. Son ouverture centrale se fait grâce à des agrafes métalliques. Son encolure près du cou est arrondie avec un faux col. Ses fausses pattes de boutonnage rehaussent le style et sont soulignées par des boutons. La parementure assure de jolies finitions et les ourlets peuvent être réalisés à l’aiguille double pour un résultat très pro.


Je porte mon Gilet Opia avec ma Robe Yzia (voir le patron)





Comment le coudre ?

Le Gilet Opia se coud dans une maille type sweat de poids moyen.

Je conseille d'utiliser une maille de 350 g/m² maximum avec 20 % d’élasticité minimum. Voir comment calculer le taux d’élasticité d’un tissu. 


Pour cette version en particulier j'ai utilisé une maille sweat mouchetée en coton bio. Son poids est de 335g/m² et son élasticité est de 30%.



80% coton bio GOTS / 20% polyester
Largeur : 180 cm
Poids : 335 g/m2 
Certifié Oeko-Tex.

Élasticité calculée : 30%


Il vous faudra également 4 agrafes en métal d’1,3 cm et 8 boutons de 2,5 cm. Les agrafes sont cousues avant de coudre la parementure pour un résultat hyper propre ! Les boutons sont cousus en dernier et maintiennent la parementure en place.


Au lieu de surfiler les bords de la parementure comme moi vous pouvez poser un biais pour un résultat encore plus joli !


J'ai récupéré mes agrafes sur un vieux vêtement. Mais après avoir contacté le service client de Rascol ils m'ont assuré que ce modèle d'agrafe à corset avait la même dimension que les miennes. Elles existent en noir ou en argent.




DIFFICULTÉ

Je l'ai noté 2/5 en terme de difficulté. 
  • Vous allez devoir coudre en arrondi (pattes de boutonnage). Je vous indique dans la notice une astuce très simple pour réaliser un arrondi bien propre. Il vous suffit de tracer la ligne de couture et de la suivre. Cette ligne est visible sur le gabarit de la patte.
  • Une fois les pattes réalisées il faudra encore coudre en arrondi pour les maintenir sur le buste. Épinglez bien et cousez tout doucement. Il est difficile de faire un arrondi parfait (les miens ne le sont pas !) car il y a des épaisseurs. Faites de votre mieux ! Et n'hésitez pas à découdre pour recommencer si nécessaire !
  • Vous devrez encore (!) coudre le col en arrondi. L'encolure du buste et le faux col ont une courbe inversée. Mais pas d'inquiétude, je vous explique tout dans la notice !
  • Pour une jolie finition vous allez devoir coudre les agrafes sur le buste avant de coudre la parementure. Ainsi elles seront prises dans la couture et le résultat sera très pro une fois le gilet terminé. Il faudra bien respecter la taille des agrafes recommandée !
  • Vous allez devoir faire des ourlets sur les manches et sur le bas du gilet. Je vous conseille l'aiguille double dans la notice et je vous renvoie même à mon tuto.


J'ai hâte de voir toutes vos réalisations !

Profitez du prix de lancement jusqu'à mardi soir :




***


***
S'inscrire à la



***




***



Suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 

Share:

0 commentaires