Caraco à pois



Cela fait des mois que j'ai cousu ce caraco mais je n'avais pas pris le temps de lui faire son petit article ! C'est un vêtement que j'ai énormément porté cet été. 

C'est quoi ?


Il s'agit d'une sorte de débardeur en chaîne et trame entièrement doublé avec des petites bretelles. Le devant et le dos sont identiques et il n'y a pas de pince. Ce caraco est prêt du corps au niveau de l'encolure et de la poitrine puis il s'évase pour un confort et une légèreté parfaite !

L'idée m'était venue lorsque j'avais patronné ma robe noire l'été dernier. J'adorais sa forme et je l'imaginais bien en top. Par manque de temps je ne l'avais pas cousu. Je nouais juste ma robe à la taille pour la raccourcir et la porter avec un short. Au printemps je me suis lancée et j'ai cousu cette version. Je n'étais pas déçue !

Cet été je n'ai pas eu le temps de numériser le patron (puis j'aimerais encore l'améliorer et ajouter des variantes). Mais j'ai bien entendu vos demandes et je l'ai inscrit sur ma liste pour le numériser ...à la fin du printemps prochain ! Oui, les sorties de patron sont déjà planifiées pour l'année à venir !


Choix du tissu 

La première fois j'avais cousu ce modèle dans un tissu lin/viscose ultra agréable à porter. Cette fois-ci j'ai voulu la coudre dans un tissu plus léger. J'ai choisi une viscose noire à pois blanc.


100% viscose
120 g/mètre linéaire

J'ai déjà cousu ce tissu l'été dernier lorsque j'avais patronné la Robe Plume. J'aimais beaucoup son motif petits pois, sa douceur et sa finesse. Comme il s'agit d'un tissu transparent je l'ai entièrement doublé. 

Confection

J'ai coupé deux caracos que j'ai cousu au niveau de l'encolure. Le résultat est super propre. Et le top garde quand même son côté aérien malgré les deux épaisseurs. 

Pour les bretelles j'ai simplement utilisé un biais pré-plié noir satiné.

A refaire


J'ai envie de m'en refaire plusieurs avec différents tissus. Puis j'ai très envie de tester d'autres versions robes pour vous les proposer ensuite !


***





***
S'inscrire à la

***



***

Suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 

Share:

1 commentaires